Vous voyagez en Sicile? Essayez ces 3 produits délicieux

Le jeudi 9 avril 2015

L'arancino, le marsala et la granita: Quelles sont les origines de ces trois produits siciliens ? Nous allons les découvrir ensemble, avec une visite à la Cantina Florio.

Tous ceux qui visitent la Sicile réalisent rapidement, qu’en plus des paysages naturels à couper le souffle et les sites historiques, la région offre un parcours gustatif incomparable, qui nous submerge dans les plaisirs de la table, comme très peu d’autres endroits au monde peuvent le faire.

La cuisine sicilienne est parmi les meilleures en Italie et parvient à nous étonner par sa capacité à offrir des plats simples ou élaborés, autant dans la méthode de préparation que dans les ingrédients.

Oubliez les salades légères! En Sicile, les plats sont riches en goût et avec chaque bouchée (ou sorso), vous goûtez un morceau de l'histoire de cette terre.

En parlant d’histoire...nous allons découvrir celle de trois produits siciliens célèbres dans le monde entier : l'arancino, le marsala et la granita !

1. L’ARANCINO SICILIEN

Si vous errez dans les rues d’une village sicilien et que vous avez un petit creux, il n’y a rien de mieux qu’un amuse-gueule typique. Essayez le très populaire “arancino”, le produit le plus caratéristique  de la région, que plusieurs villes siciliennes revendiquent les origines.

Par exemple, à Catane, la ville du volcan, on croit que la forme cônique rappelle celle de l’Etna : en coupant le bout de l'arancino, la vapeur qui s’échappe est la fumée du volcan, tandis que la sauce est la lave du volcan.

Cependant, ses vraies origines sont encore incertaines.  Tant et si bien qu’en l'absence de sources spécifiques, on analyse les ingrédients. Ainsi, la présence de safran suggère des origines musulmanes.

La panure par contre, nous rapelle la cour de Federico II di Svevia, dans laquelle il était en vogue de transporter avec soi de la nourriture lors de voyages et expéditions de chasse. La panure préservait le riz et l'assaisonnement, et assurait un meilleur transport.

2. LE VIN MARSALA

Le Marsala est un vin d’appellation d'origine contrôlée (DOC), produit dans la province de Trapani. Il a fallu une vraie tempête pour créer les conditions nécessaires derrière l’origine du vin Marsala.

John Woodhouse, un riche marchand de Liverpool, a amarré son navire dans le port de Marsala, une station balnéaire sicilienne, en raison des conditions de navigation défavorables.

Pour célébrer son évasion à la tempête, Woodhouse s’arrête à une auberge près du port, où il a l'occasion de déguster un vin sicilien. Il l’aime tellement qu’il en achète un stock considérable pour revendre en Angleterre. Pour assurer la conservation du vin pendant le voyage, et pour augmenter son taux, il y ajoute une certaine quantité d'alcool.

Ce nouveau vin connait un énorme succès et Woodhouse décide de se consacrer entièrement à cette nouvelle initiative. D’autres hommes d'affaires britanniques sont également intéressés par ce vin sicilien, mais ce n'est qu'en 1832 que l'on trouve un nom italien parmi les producteurs de Marsala : celui de Vincenzo Florio.

Credits Photo Marsala: https://www.flickr.com/photos/22746515@N02/7326706566/

FLORIO & MARSALA: UNE HISTOIRE ITALIENNE

Florio a été le premier italien à produire un vin Marsala. Connu de tous comme un vin de dessert, le Marsala Florio est produit en quatre variations raffinées, adaptées pour chaque type de plat : Vecchio Florio secco, Targa Riserva 1840 semi secco, terre Arse et Baglio Florio marsala vergine.

La Cantina Florio a été construite en pierre de tuffeau en 1832 et elle est toujours prête à accueillir les visiteurs, dans une atmosphère magique, où la tradition et l’innovation s’unissent de façon inattendue.

La Cantina Florio offre des visites guidées de ses caves historiques, qui débutent par les gigantesques cuves, huit exemples uniques construites à la fin des années 1800, et encore utilisées pour vieillir le marsala.

Il y a aussi des visitées guidées à l’extérieur de la Cantina et comprennent un large évantail de parcours, dont les « visites spéciales : des randonnées en bicyclette à travers les paysages les plus évocateurs de Marsala, des excursions en bâteau aux îles Egadi et un survol en hélicoptère au-dessus des temples Selinunte.

Le vin tient le rôle principal dans chaque visite, en accord avec des produits typiques siciliens.

3. LA GRANITA SICILIENNE

Les températures siciliennes sont généralement chaudes, idéales pour une promenade à la mer, des excursions en plein air ou des visites des principales attractions touristiques. Par conséquent, pour vous rafraichir, il n’y a rien de mieux que le plus célébre dessert de la Sicile : la granita.

Nous pouvons la considérer comme l'ancêtre de la crème glacée : c'est un mélange de glaçons,  préparé avec de l'eau et du sucre, et «arrosé» de jus de fruits, de cacao, café, pistache ou lait d’amandes (ce sont les saveurs les plus courantes).

Servie habituellement dans un contenant transparent, en verre ou en plastique, la granita représente, avec la célèbre brioche sicilienne, la collation typique de certaines villes côtières de cette région.

Dans le passé, pour préparer la granita, on utilisait de la neige ramassée sur l'Etna et les autres montagnes. La neige était conservée dans des contructions en pierres par des « nivaroli », dont le travail consistait à surveiller la neige tout au long de l’année, et permettre de préparer la granita en été. 



 

Aimez-vous cette nouvelle?

 


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire


Retour à la liste de blogue

Ajouter un commentaire