3 lieux en Sicile qu’il ne faut surtout pas manquer

Le jeudi 16 avril 2015

Trois endroits merveilleux en Sicile qui vous ne laisseront pas indifférent : la Rocca di Cefalù, la réserve naturelle Saline di Trapani et Noto, célèbre pour son « festival des fleurs » ! Et entre ces trois destinations, pourquoi ne pas vous arrêter un moment à la Cantina Planeta Ulmo?

La Sicile est une région magnifique qui mérite d'être visitée par tous. Ses villes sont d'une rare beauté, qui épatent même les plus exigeants des touristes.

Si vous n'avez pas le temps pour explorer toute l’île, ce qui pourrait prendre quelques semaines, nous avons sélectionné pour vous 3 lieux parmi les plus évocateurs de la Sicile : Cefalù, Agrigento et Noto.

1. La Rocca di Cefalù

Nous partons de Cefalù, petite ville côtière à environ 50 km de Palerme. Elle est surtout connue pour la couleur de sa mer et le port de plaisance pittoresque, où sont amarrés les bateaux de pêche.

La ville est surplombée par un rocher d’une hauteur de 270 m, appelé « Rocca di Cefalù », et situé au flanc de la mer. Les habitants reconnaissent dans la roche la forme d'une gigantesque tête, et «tête » est justement la signification du nom de la ville.

Selon une légende, la Déesse Junon a aveuglé un beau berger, Dafni, comme punition pour avoir séduit et trahi sa fille. Le Dieu Mercure, par compassion pour le jeune, l’a transformé en rocher imposant, le Rocca di Cefalù.

Pour arriver au sommet du rocher, on utilise un escalier appelé « salita saraceno », qui offre une vue à couper le souffle.

Credits Photo: http://www.flickr.com/people/46076152@N05

2. Le Saline di Trapani

 

De Cefalù, on se déplace vers l’Ouest, pour arriver à Trapani, sur la pointe de l'île. Un peu plus loin, sur la route menant de Trapani à Marsala, on trouve la réserve naturelle Saline di Trapani et Paceco, un  incontournable pour les amoureux de la nature.

La réserve est protégée par WWF Italia et abrite de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs.  La réserve ressemble à un  damier, avec des lacs miroitants divisés par d'étroites bandes de terre. À l’intérieur, on y retrouve une ancienne mine de sel, dont les premiers excavateurs ont été les Phéniciens, l'ancienne civilisation méditerranéenne.

Au fond de la réserve se dressent des moulins à vent du XVIe siècle, autrefois indispensables pour pomper l'eau et moudre le sel.

Credits Photo: Algor7

Une pause à la Cantina Planeta Ulmo

Le dernier arrêt sur notre itinéraire est encore loin. Pour alléger le voyage, nous proposons une pause à la Cantina Planeta Ulmo, située à Sambuca di Sicilia, Agrigento, environ une heure de route de Trapani.

On retrouve une variété de typologies de vin sur les 93 hectares de vignes qui entourent la propriété: Chardonnay Planeta, Merlot Sito dell’Ulmo, Syrah Maroccoli et des vignes du terroir Alastro et Plumbago (respectivement Grecanico et Nero d'Avola pur).

La Cantina Planeta Ulmo vous offre des visites guidées et des dégustations de leurs vins. Vous pouvez également faire de longues promenades entre les vignes, pour découvrir des coins sauvages et des paysages insolites.

Parmi les attractions de Planeta Ulmo, ne manquez surtout pas une visite au Musée en plein air «Iter Vitis», dédié à l'histoire viticole sicilienne, avec un coin didactique pour observer et découvrir toutes les variétés de vins en Sicile.

3. Le festival des fleurs de Noto

Avant de laisser derrière nous l’Agrigento, on se doit de visiter la magnifique Vallée des Temples, le plus grand site  archéologique au monde.  En continuant vers Syracuse, nous pouvons admirer l'ancienne île d’Ortigia et visiter le Musée Archéologique Paolo Orsi, le plus important en Sicile.

Mais avant d'arriver en ville, nous nous dirigeons vers l'une de ses plus belles provinces : Noto, connue comme la « capitale du Baroque ».

C’est ici que chaque année, le troisième dimanche de mai, on célèbre l’Infiorata, le Festival des fleurs, et un des événements plus marquants de la Sicile.

Les rues sont ornées d'une technique de peinture spéciale, dont l'élément principal est représenté par les fleurs. En effet, durant le festival, les pétales des fleurs décorent les rues de la ville, créant de véritables peintures représentant un thème social, religieux ou mythologique.

Le festival est aussi une occasion pour assister à des concerts, des pièces de théâtres et pour visiter des monuments baroques de la ville sicilienne.

Credits Photo: http://www.flickr.com/photos/fazen/2509978250/sizes/l/in/photostream/



 

Aimez-vous cette nouvelle?

 


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire


Retour à la liste de blogue

Ajouter un commentaire