L'huile dont les olives sont cultivées à la plus haute altitude au monde

Le jeudi 2 mars 2017

L’huile de Trentino peut être définie comme l’huile d’olive extra vierge dont les fruits ont été cultivées à la plus haute altitude dans le monde. En effet, la zone de production de l’huile est la plus élevée du globe, située au delà du 46e parallèle.

Plus de 1 500 oléiculteurs produisent environ 2 500 quintaux d’huile annuellement (dont 70 % est destiné à l’autoconsommation) avec une seule prérogative : la qualité.  La zone s’étend sur environ 500 hectares, pour la plupart à Alto Garda et un peu en Bassa Vallagarina, particulièrement entre Borghetto et Mori (des terrains souvent inaccessibles et peu convenable pour la viticulture).  

Le paysage de l’Alto Garda est caractérisé par la culture de l’olivier depuis l’Antiquité, comme en témoigne les graines d’olive trouvées dans un lieu de sépulture près de Riva del Garda, datant du premier siècle de notre ère.  Plus récemment, dans le Moyen Âge, il y a de nombreux documents qui attestent de la présence de l’olivier et son importance économique pour la région de Sarca.  Les témoignages du début '900 parlent des milliers de plantes qui « égayent » les collines en face du Lac de Garda avec leur feuillage vert. Jusqu'à aujourd'hui, où l’olivier est devenu une ressource économique et une partie intégrante du paysage de l’Alto Garda.

Toutes les huiles sur le marché ne sont pas pareilles, comme on peut le constater avec les 46 dénominations d’origine protégées (DOP) sur le territoire national. Les principales caractéristiques organoleptiques distinctives de l’huile Alto Garda sont l’amande verte, l’artichaut et les herbes coupées.  Il s’agit d’une huile équilibrée, fluide avec une grande finesse d’arômes et une bonne homogénéité sur le territoire ; ceci grâce à l’attention particulière que l’ensemble de la chaîne de production (oléiculteurs, presseurs et techniciens) portent sur la qualité.

Les particularités de l’huile de l’Alto Garda sont déterminées par les caractéristiques de la variété Casaliva (la variété la plus cultivée) et par le climat de Basso Sarca, un oasis climatique unique en Italie du Nord.  En effet, l’Institut National de la santé à Rome a mené une recherche qui confirme le caractère unique de l’huile de Garda également sur le plan nutritionnel.

 



 

Aimez-vous cette nouvelle?

 


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire


Retour à la liste de blogue

Ajouter un commentaire