Développement durable, économique et social dans le secteur du vin

Le jeudi 23 mars 2017

Plusieurs entreprises italiennes dans le secteur vitivinicole, et non seulement, visent le développement durable. Mais qu’est-ce que la viticulture durable?

Pour mieux l’illustrer, prenons comme exemple les collines de la zone de production du Prosecco DOC et DOCG.  C’est une zone qui se trouve au Nord-Est de l’Italie, et plus précisement sur les territoires de 5 provinces de la Vénétie (Treviso, Venezia, Vicenza, Padova, Belluno) et 4 à Friuli Venezia Giulia (Gorizia, Pordenone, Trieste et Udine).  C’est un des plus beaux territoires de la péninsule italienne que les producteurs locaux ont décidés de protéger.  En effet, les collines du Prosecco sont en considération pour devenir Patrimoine de l’Unesco.

C’est pourquoi, dans son guide viticole 2017, le Consortium du Prosecco DOC a décidé d’abolir l’utilisation des principales molécules synthétiques qu’on retrouve dans les produits phytopharmaceutiques utilisés dans les vignobles.

Les zones de production du Prosecco DOCG souhaitent adopter un protocole de production pour l’ensemble des producteurs qui limite l’utilisation de certaines substances actives et abolit le désherbage avec des molécules synthétiques.  Ceci suggère une série d’orientations visant une cultivation intégrale des sols sans produits chimiques. En plus du protocole de production, de nombreuses entreprises vont au-delà des recommandations, comme celle qui a décidé de planter une forêt de 3 hectares pour compenser les émissions de gaz à effet de serre lors de la production.

Cela réduit l’utilisation de matières synthétiques pour contrôler les adversités de la vigne en améliorant l’environnement et les conditions de travail des opérateurs, le tout, prenant en considération la viabilité économique, évidemment.



 

Aimez-vous cette nouvelle?

 


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire


Retour à la liste de blogue

Ajouter un commentaire